Vendre vos prestations de traduction avec naturel, pourquoi ?

10 février 2022

Vendre vos prestations de traduction avec naturel, comment ? Faites votre autocoaching !
Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

Mon expérience de la méthode toute faite !

Cette semaine, j’ai été contactée, sur Instagram, par une personne qui propose de la prospection sous-traitée.

Je suis convaincue que ce type de vente ne peut pas fonctionner pour nous, traducteurs. Notre processus de vente est assez compliqué et relève du conseil. Une personne qui ne connait pas la traduction ne peut pas la vendre.

Je me suis cependant laissée prendre au jeu de la personne qui me contactait pour tester ce type de vente.

La personne m’a donc envoyé un message en disant « j’adore tes contenus sur Instagram ». Si elle avait vraiment regardé mes contenus, elle aurait vu que je ne tutoie pas sans connaitre les gens…

Elle m’a demandé quelles étaient mes ambitions pour mes formations.
J’ai été gentille de répondre mais j’ai ajouté que je ne voulais pas acheter une fonction commerciale sous-traitée.
Elle a continué à dérouler son script de prospection. Les questions ne s’adaptaient pas du tout à mes réponses…
Il n’y avait aucune fluidité. La démarche n’était adaptée ni à cette personne qui jouait son rôle commercial, ni à moi son prospect !
Aucune préparation n’avait été faite avant notre échange auquel j’ai mis un terme finalement assez rapidement.

Elle n’avait même pas pris 30 secondes avant de me prendre 30 secondes…

Cette nouvelle méthode de vente par message direct est à la mode sur les réseaux sociaux. Cela peut d’ailleurs être un bon moyen de contact mais il ne faut surtout pas le faire avec un prospect froid !
Cette démarche est trop hasardeuse. Alors que cela peut être simple si on est naturel dans notre démarche…

Comment faire alors ?

Il est tentant d’appliquer une méthode qu’on nous assène et qui doit forcément être la bonne mais c’est une erreur !

Si vous n’êtes pas à l’aise dans votre démarche commerciale, vous risquez de vous « griller » auprès de votre prospect.
Si vous essayez et que cela est un échec, cet échec restera en vous et sera dur à surmonter.

Posez-vous la question : avez-vous déjà essayé de faire une campagne de prospection à la suite d’une formation ou d’un conseil ? Est-ce que cela a marché ? Quel impact est-ce que cela a eu sur vous ?

Lorsque l’on ne se sent pas légitime dans notre posture d’entrepreneur, on cherche à l’extérieur une réponse qui est déjà en nous… Assumez votre rôle d’expert.
On traine aussi des idées reçues sur la vente qui empêchent d’avancer (il y a forcément un perdant, un commercial est un robot qui déballe forcément son script), il faut les évacuer et revenir aux choses basiques…

Les bases d’une vente au naturel :

Définissez qui est votre client idéal et où il se trouve.
Assumez votre positionnement d’expert externe qui va apporter une solution et un conseil au client.
Un RDV commercial en traduction doit être considéré comme un RDV conseil. Et ce n’est pas compatible avec le démarchage à la chaîne !

Je vous propose un brainstorming:

  • Comment trouvez-vous vos clients actuellement ?
  • Connaissez-vous votre taux de conversion ?
  • Quel genre de client aimeriez-vous trouver ?
  • Combien de nouveau client aimeriez-vous trouver par mois, par trimestre, par an ?
  • Grâce à votre taux de conversion, définissez le nombre de contacts à avoir pour obtenir ce nombre de nouveaux clients.
  • Qu’est-ce que vous empêche d’avoir ce nombre de contact, de demande de devis pour atteindre ce nombre de nouveaux clients ?

Vos réponses pourront alors, dans notre prochain live, être mises en lien avec votre personnalité, vos valeurs, vos préférences pour dessiner votre méthode de vente.

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Formation pour traducteur

Sara Freitas, traductrice indépendante, formatrice et coach professionnel certifié !

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! 

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code