Quels investissements prioriser quand on démarre comme traducteur ?

2 août 2022

Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

Lorsqu’on démarre comme traducteur indépendant, on a tendance à penser que cette une activité ne coute rien, que l’on peut s’installer sur la table du salon et se lancer avec un simple PC.
En un sens, c’est vrai car il y a peu de barrières à l’entrée de ce métier. Mais, pour vous aider à adopter la posture de chef d’entreprise, je vous invite à réfléchir à vos investissements et à les planifier.

Pourquoi prévoir ces investissements ?

Quand on démarre, il y a beaucoup de choses à mettre en place en même temps. Et si l’on ne décide pas en amont de ses investissements, on risque de faire des achats impulsifs.
Prévoir permet de mettre un peu d’argent de côté tous les ans pour pouvoir faire des investissements en formation, en logiciel ou en matériel.

Quels types d’investissements prévoir ?

Au démarrage, il y a des dépenses nécessaires. Nous avions vu ces achats dans un précédent article.

D’autres dépenses, comme un bureau ou une chaise, peuvent être reportées à un peu plus tard.

Un logiciel de TAO sera un investissement qui sera plus ou moins urgent, en fonction des clients avec lesquels vous allez travailler. Il sera par exemple quasiment obligatoire si vous travaillez avec une agence de traduction. Par ailleurs, ces logiciels sont complexes et il peut être intéressant de prévoir également l’achat d’une formation au logiciel choisi.

Dans la vidéo ci-dessous,  revoyons cette liste plus en détail !

Comment prévoir vos investissements ?

Le budget des investissements de démarrage est estimé entre 3000 € et 7000 €.
Ensuite, il vous faudra faire des investissements de renouvellement de matériel ou de formation par exemple.

Si vous connaissez les coûts des achats que vous souhaitez faire, vous pouvez planifier ces investissements et prendre les décisions sur la manière de les financer.

Aussi, je vous conseille de poser vos réflexions sur les montants et les échéances et de faire un prévisionnel d’investissement dans un fichier Excel.

Vous pourrez alors, par exemple, moduler votre rémunération de manière à provisionner le montant nécessaire !

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Formation pour traducteur

Sara Freitas, traductrice indépendante, formatrice et coach professionnel certifié !

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! 

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !


Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code