Êtes-vous obsédé par vos concurrents sur le marché de la traduction ?

2 March 2021

Concurrent Traduction
Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

Faire une analyse de la concurrence sur le marché de la traduction est une étape essentielle dans le développement de votre stratégie commerciale. Mais s’informer ne veut pas dire en faire une obsession !

Si vous vous retrouvez à ressasser sans cesse

  • La traduction automatique
  • Les méga agences
  • Les traducteurs non professionnels

…et autres casseurs de prix qui détruisent le marché et qui vous empêchent de vendre vos prestations, mon ami, vous avez un problème ! Mais tout problème a une solution !

 

S’informer sur les différents segments ou niches du marché de la traduction, sur les offres des différents types de prestataires, sur les tarifs, sur les pratiques de vos collègues… est utile dans la mesure où cela vous fournit des informations objectives sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour faire vos choix (d’une spécialisation de traduction, de votre politique de tarifs de traduction, etc…).

 

Les concurrents sont partout, y compris dans le miroir !

 

Un concurrent n’est pas forcément celui qu’on croit.

Les collègues traducteurs

Entre traducteurs indépendants, par exemple, il est assez rare de tomber sur un collègue qui a exactement les mêmes domaines d’expertise et la même langue de travail que nous. Les collègues traducteurs sont, non seulement, des potentiels collaborateurs mais également des ambassadeurs qui peuvent vous recommander auprès de clients de qualité.

 

Les méga-agences, traducteurs de dimanche et autres casseurs de prix

Quant aux méga-agences et aux traducteurs non professionnels qui cassent les prix, si vous vous sentez trop concerné par leurs pratiques, je vous propose de vous recentrer sur vous-même et, encore plus, sur vos clients ! Il se peut que votre plus grand compétiteur soit vous même !

Mettre fin à la spirale infernale

La prochaine fois que vous vous retrouverez dans une boucle de pensées négatives par rapport à vos soi-disant concurrents, vous pouvez faire les choses suivantes :

 

Concurrent Marché Traduction
1. Faites le ménage dans votre offre
  • Est-ce que votre offre est facile à comprendre pour vos clients potentiels ?
  • Est-ce que votre offre répond réellement au besoin de vos clients potentiels ?
  • Est-ce que vous vendez des mots traduits ou plutôt une solution aux problèmes de votre client ?

Si vous ne connaissez pas les réponses à ces questions, vous devez retravailler sur votre client idéal…

 

 2. Faites des recherches sur vos clients potentiels
  • Mettez-vous à la place d’un acheteur de vos prestations afin de savoir dans quel contexte s’inscrivent vos traductions et quels objectifs plus grands vos prestations vont aider votre client à atteindre.
  • Servez-vous de votre réseau de connaissances pour interroger des profils similaires à vos clients idéaux.

Une fois que vous avez compris les problèmes auxquels vos clients potentiels cherchent des solutions, penchez-vous sur…

 

 3. Le processus d’achat
  • Comment vos clients potentiels recherchent-ils des prestataires ?
  • Quelles sont les difficultés qu’ils peuvent rencontrer à trouver un prestataire qualifié ?
  • Qu’est-ce que vous pouvez faire pour rendre le processus d’achat de vos prestations le plus fluide et facile possible pour vos clients ?

L’énergie que vous dépensez à vous comparer à des soi-disant compétiteurs est perdue définitivement et vous ne pourrez jamais la récupérer. Mettez plutôt cette énergie dans une meilleure connaissance de vos clients potentiels et dans l’adaptation constante de votre offre et de votre processus de vente au besoin de vos clients !

 

Je pense qu’un grand nombre de clients de traduction achètent auprès de grandes agences tout simplement parce que ces agences sont plus faciles à trouver, par une bonne présence sur le web, qu’elles proposent des offres claires et que le processus d’achat est facilité !

 

Maintenant c’est à vous de jouer !

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code