Augmenter vos tarifs de traduction : tout ce qu’il faut savoir

24 December 2020

augmenter tarifs traducteur independant
Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

La clé pour maintenir son pouvoir d’achat et continuer à investir dans son activité est d’augmenter régulièrement ses tarifs. Mais comment se lancer et le faire sereinement ?

 

PREPAREZ-VOUS !

 

Commencez par vous pencher sur vos objectifs de revenus en tant que traducteur : combien voulez-vous, devez-vous gagner ? Raisonnez en revenu net mensuel puis, en le mettant en parallèle avec le temps que vous souhaitez travailler, déduisez votre tarif au mot, à l’heure et/ou à la journée.

 

Quel est votre état d’esprit ? Avez-vous peur d’augmenter vos tarifs ? Avez-vous peur de perdre vos clients ? Reliez-vous votre tarif à votre valeur personnelle ?

Le tarif est un chiffre qui représente votre positionnement mais il ne fait pas partie de vous, il ne détermine pas VOTRE valeur. Cela explique que votre tarif varie dans le temps.

 

A partir de là, 2 solutions s’offrent à vous : soit augmenter les tarifs auprès de vos clients existants ; soit trouver de nouveaux clients à un tarif plus élevé. La réponse est certainement : les deux !

 

Augmenter vos tarifs par rapport au taux d’inflation chaque année est un début. Mais, au-delà de cela, il peut être difficile d’augmenter ses tarifs de façon significative avec ses clients de longue date. Cela peut correspondre à un souhait de changer de type de clientèle.

 

Si vous acceptez cette réalité, comment vous y prendre ?

LANCEZ-VOUS !

 

Il ne faut tout d’abord pas s’y prendre à la dernière minute… Environ 2 mois avant, c’est le moment d’annoncer votre hausse, soit par courriel soit par téléphone en fonction de la relation que vous avez avec vos clients.

 

Lorsque vous annoncez ce nouveau tarif, vous pouvez accorder à vos clients actuels un délai de 3 ou 6 mois avant la mise en place de cette hausse. Cela permet d’ouvrir le dialogue et de voir comment ils reçoivent cette annonce.

 Je conseille de ne pas le faire avec tous vos clients en même temps.

Gardez en tête et acceptez que vous n’allez pas continuer avec tous vos clients, que c’est une occasion de monter en gamme.

Prenez du recul et classez vos clients pour enlever l’affectif : qu’est ce qui fait, pour vous, un bon client : le niveau de rémunération, le délai de paiement, votre intérêt pour le projet, votre satisfaction à travailler avec lui ?

Ce travail va vous permette d’établir un planning d’annonce des hausses. Puis faites un suivi dans un fichier Excel !

 

Autre stratégie s’il vous semble délicat d’augmenter de 25% d’un coup votre tarif : identifier de nouvelles prestations ou formules de traduction à proposer à ces clients !

Il ne s’agit pas là de passer d’un tarif au mot à un tarif horaire pour cacher cette hausse. Il faut rester transparent !

Il s’agit de proposer une nouvelle offre, un nouveau service adapté au besoin de votre client en fonction de l’écoute que vous aurez eu de lui.

En effet, il ne faut pas supposer que le souhait du client est forcément le moins cher. Le plus important pour lui est peut-être d’avoir un budget facile à prévoir, un prix fixe… Dans ce cas, vous pouvez lui donner un tarif par type de document. Cela le rassurera dans la gestion de son budget.

Ou, si vous avez remarqué que votre client n’a pas de graphiste en interne et qu’il a besoin de faire beaucoup d’aller-retour avec son prestataire, vous pouvez lui proposer un forfait de gestion de projet pour avoir le contact directement avec son graphiste !

Soyez à l’écoute, faites preuve de créativité pour soulager votre client et rendre son travail plus facile !

 

Enfin, si vous n’avez pas assez de travail, ne cédez pas à la tentation de baisser votre tarif de traduction pour faire rentrer le travail à court terme…

Ne cédez pas à cette angoisse ! Gardez en tête votre objectif de revenu. Il y aura toujours quelqu’un de moins cher que vous. Ce n’est donc pas le bon calcul sur le long terme….

Mettez-vous plutôt des objectifs de réseautage et de prospection !

Et quand vous êtes débordé, profitez-en pour faire des devis avec votre nouveau tarif pour vous entrainer et l’assumer pleinement. Quelle est la prestation, la qualité et le niveau de service derrière ce prix ? Notre tarif communique quelque chose…

Si vous avez d’autres questions sur les tarifs de traduction, posez-les dans les commentaires !

 

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code