3 erreurs qui plombent vos chances de décrocher de nouveaux clients

5 juillet 2022

Trouver de nouveaux clients
Vous aimez mes articles ? Vous pouvez me soutenir en les partageant sur vos réseaux sociaux préférés !

Trouver de nouveaux clients est un défi tout au long de notre activité de traducteur indépendant, que l’on soit nouvellement installé ou que l’on ait une solide expérience.
Si vous n’avez pas un flux régulier de demandes de devis, c’est que votre activité stagne et sera moins résiliente en cas de coup dur…

Alors, comment identifier les clients qui ont besoin de vos services ?

Il n’est pas utile d’être un expert marketing… C’est plutôt une affaire de réseau, d’organisation et d’outils ! Pour commencer, voici 3 erreurs à éviter !

Erreur #1 : Négliger vos relations avec vos collègues traducteurs !

On dit qu’il ne faut pas perdre son temps avec d’autres traducteurs. Or, votre réseau peut vous apporter de nouvelles recommandations et il n’est pas à négliger !

Comment cultiver votre réseau de traducteurs ?

  • Vous impliquer dans votre association professionnelle de proximité en tant que bénévole : elle vous offrira l’occasion de rencontrer, dans la vraie vie, des personnes qui font le même métier que vous. Elle sera source de solidarité, d’entraide, de partage, de bonnes pratiques, d’outils et d’informations sur les agences. Vous pourrez alors créer un lien durable avec d’autres professionnels sur lesquels vous allez pouvoir vous appuyer pendant longtemps.
  • Réseauter en ligne : vous pouvez notamment le faire sur le Discord des traducteurs francophones
  • Créer un groupe dédié sur LinkedIn pour des traducteurs dans un domaine de spécialisation particulier : il peut être utile pour partager des informations, des ressources et échanger sur les besoins des clients dans votre domaine de spécialisation.
  • Organiser un loclunch, initiative locale pour une rencontre en présentiel

 

Erreur #2 : Ne pas faire de relance ou de suivi des opportunités détectées

Parfois, on entend parler d’un client ou d’un projet potentiel, mais on ne note pas tout de suite l’information et l’on perd l’opportunité…

Dans mon CRM qui est Axonaut, il existe un tableau d’opportunités. Dès que quelqu’un fait référence à un projet potentiel, je le note tout de suite et, si je l’ai, j’ajoute une date d’échéance. Alors, mon CRM m’alerte et cela me permet de relancer la personne pour voir où en est son projet. Outre votre CRM, Trello ou Notion peuvent être des outils intéressants pour vous aider à suivre vos opportunités.

Ce tableau d’opportunités s’alimente en permanence et peut créer votre base de prospection qui vous servira en cas de creux dans votre activité.

 

Erreur #3 : Ne jamais demander à vos clients satisfaits de vous recommander

On n’ose souvent pas demander à nos clients de nous recommander. Or, si vous êtes en activité depuis quelques années et que vous avez un CA récurrent, c’est que vos clients sont certainement satisfaits !

Pourquoi ne pas leur demander s’ils connaissent d’autres personnes qui pourraient avoir besoin de vos services, en externe comme en interne ?!

Ce genre de demande est, en général, bien reçue. Vos clients seront ravis de vous aider.

C’est notamment important sur LinkedIn, car les recommandations confirment les informations mises en avant sur votre profil. Les donneurs d‘ordre cherchent à être rassurés et il n’y a pas meilleur moyen qu’une recommandation pour le prouver!

Vous pouvez aussi leur demander de vous fournir un témoignage. Aucun de mes clients n’a refusé. Il faut cependant souvent les orienter, car ils ne savent pas quels points aborder. Et bientôt, on n’oublie de les remercier.

Par ailleurs, si vous avez des agences dans votre clientèle, faites un point annuel avec le chef de projets sur votre collaboration, ce sera l’occasion de garder le contact, de nouer une relation privilégiée et de vous faire gagner un nouveau client à l’avenir s’il change d’entreprise !

Enfin, de votre côté, n’hésitez pas à recommander vos collègues traducteurs !

 

N’hésitez pas à partager vos astuces pour trouver de nouveaux clients dans les commentaires !

Par Sara

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! Avant de devenir traductrice en 2003, j’ai travaillé dans l’enseignement et la formation pendant dix ans. J’ai obtenu la certification Qualiopi pour la formation professionnelle en mars 2021 et je suis devenue coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International de Genève) en juin 2021.

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Formation pour traducteur

Sara Freitas, traductrice indépendante, formatrice et coach professionnel certifié !

Je vous livre les méthodes pour vous permettre de faire le ménage dans votre clientèle, affiner votre offre, affirmer votre valeur ajoutée, vous positionner comme expert et développer une activité de traduction valorisante, épanouissante et pérenne ! 

Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !


Les trucs et astuces de la Marmite dans votre boîte mail !

Vous aimeriez peut-être…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code